Art public: Don d'une oeuvre d'art à la Ville de Lévis

Le Communiqué
Arts et culture catégorie des actualités

Lévis, le 12 septembre 2018. – Le maire de Lévis, monsieur Gilles Lehouillier, a procédé ce matin à l’inauguration officielle de l’œuvre d’art public Chanson d’été de l’artiste Lewis Pagé exposée devant l’ancien hôtel de ville de Lévis au 795, boulevard Alphonse-Desjardins. Il s’agit d’un don de madame Anne-Marie Simard-Pagé, fille du regretté sculpteur Lewis Pagé. La Ville de Lévis accepte avec grand plaisir ce don et complète ainsi sa collection d’art public avec cette œuvre monumentale. La valeur de cette œuvre est estimée à 60 000 $.

« C’est avec une grande fierté et un sentiment de reconnaissance que la Ville de Lévis reçoit cette donation. Monsieur Lewis Pagé figure parmi les plus grands sculpteurs du Québec moderne et nous sommes honorés de pouvoir exposer cette œuvre d’art à Lévis », a déclaré le maire de Lévis, monsieur Gilles Lehouillier, lors d’une cérémonie en compagnie des proches de l’artiste.

Madame Anne-Marie Simard-Pagé a fait le choix de la Ville de Lévis, car l’artiste a toujours créé ses œuvres dans la région de Chaudière-Appalaches. Pour la famille, Lévis est le chef-lieu de cette région et le dynamisme de son milieu culturel en fait un endroit tout désigné pour accueillir cette œuvre d’art public d’envergure.

Lewis Pagé, parmi les grands sculpteurs du Québec moderne
Né à Québec en 1931, Lewis Pagé a passé son enfance au bord de la rivière Chaudière et a mené une carrière riche en réalisations pendant plus de quatre décennies. Son parcours a débuté à l’École des beaux-arts de Québec en 1957.

Plusieurs œuvres signées Pagé habitent l’espace public québécois. Pensons à sa Dispute philosophique près du Grand Théâtre de Québec, à sa Marie immaculée qui surplombe le fleuve devant l’église Saint-Michel de Sillery, à Restez encore un peu au Musée national des beaux-arts du Québec ou à Appalaches installée sur la promenade Samuel-De Champlain à Québec.

L’œuvre Chanson d’été est une œuvre monumentale en aluminium de forme cubique. Le cube possède la remarquable particularité de toujours placer l’observateur devant la sculpture, peu importe son point de localisation dans le pourtour. Son emplacement au 795, boulevard Alphonse-Desjardins permet de découvrir cette particularité que Lewis Pagé a si bien su exploiter.

L’art public en vidéo
La Ville de Lévis compte plus d’une centaine d’œuvres d’art public. La valorisation de ces œuvres s’inscrit directement dans le plan d’action de la Politique culturelle de la Ville de Lévis. Pour mieux faire connaître l’art public à Lévis et la démarche artistique derrière ces nombreuses œuvres, le public peut visionner une série de capsules vidéo en ligne sous forme d’entrevues avec les artistes et y découvrir le processus créateur des œuvres monumentales. L’une de ces capsules portera d’ailleurs sur l’œuvre de Lewis Pagé.

Vous pouvez visionner les capsules vidéo et en connaître davantage sur la collection d’art public de la Ville de Lévis en visitant la section Culture du site Internet de la Ville de Lévis.

Une journée dans la vie d’un citoyen
La population est toujours invitée à contribuer au projet Une journée dans la vie d’un citoyen en partageant ses commentaires ou suggestions au ville.levis.qc.ca. Pour en savoir plus sur la Ville de Lévis, consultez le ville.levis.qc.ca et le fil Twitter twitter.com/VilledeLevis.

- 30 -

Source :             
Direction des communications
418 835-8288

Information :    
Geneviève Côté, attachée de presse
Bureau de la mairie
418 835-4960, poste 4976

Sur la photo, dans l'ordre habituel (de gauche à droite):
Monsieur Gilles Lehouillier, maire de Lévis, monsieur François Pagé, frère de Lewis Pagé, madame Anne-Marie Simard-Pagé, fille de l’artiste et donatrice de l’œuvre ainsi que madame Janet Jones, conseillère municipale.

Médias