Cellule d’interventions prioritaires Ministère des Transports - Ville de Lévis : des actions immédiates pour décongestionner Lévis

Le Communiqué

Lévis, le 9 novembre 2016. – Le maire de Lévis, monsieur Gilles Lehouillier, et ses collègues du conseil municipal, ont présenté aujourd’hui un plan en dix points pour améliorer la mobilité sur le territoire lévisien, aux prises avec une problématique de congestion chronique qui tend à s’exacerber avec les années. Le plan vise à améliorer la fluidité de la circulation en attendant la réalisation d’un troisième lien entre Québec et Lévis, et la mise en place du Service rapide par bus (SRB).

Le plan dévoilé aujourd’hui par le maire de Lévis a été présenté hier au ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports, monsieur Laurent Lessard, dans le cadre de la première rencontre de la cellule d’interventions prioritaires mise sur pied par le gouvernement du Québec à la demande de la Ville de Lévis.

« L’aménagement d’un troisième lien est devenu une évidence et rallie la grande majorité des intervenants. Les villes de Québec et Lévis apportent chacune leur contribution par la publication ou la mise à jour d’études destinées à élaborer le meilleur projet. En parallèle, il appartient au gouvernement du Québec de déterminer rapidement la marche à suivre et de faire connaître les prochaines étapes. Dans l’intervalle, nos citoyennes et nos citoyens exigent, avec raison d’ailleurs, qu’on s’attaque vigoureusement à la congestion routière, laquelle brime leur qualité de vie et freine le développement de notre ville. Ce plan de décongestion doit se déployer rapidement et obtenir les autorisations requises », a commenté monsieur Lehouillier.

Selon un sondage Léger effectué en novembre 2015 auprès de la population lévisienne, 53 % des Lévisiennes et des Lévisiens estiment que l’amélioration de la fluidité des grands axes routiers représente l’enjeu le plus important pour leur ville au cours des cinq prochaines années. De plus, la construction d’un troisième lien routier entre Lévis et Québec reçoit l’aval de 83 % de la population sondée.

Le plan identifie dix projets concrets pour optimiser le réseau routier actuel et en améliorer la fluidité. Chacune des zones de congestion est bien documentée, avec les données de circulation pertinentes et précises, et, pour chaque projet, l’intervention réclamée au ministère :

  1. Construction d’un viaduc au-dessus de la voie ferrée, entre les rues de Bernières et de Saint-Denis, permettant de relier le secteur Saint-Rédempteur directement à l’autoroute 20 ;
  2. Construction d’un nouveau viaduc au-dessus de l’autoroute 20, en continuité avec le prolongement à quatre voies de la rue Saint-Omer jusqu’à l’autoroute ;
  3. Élargissement de l’autoroute 20 dans les deux directions, des ponts jusqu’à l’échangeur 325 (route du Président-Kennedy) ;
  4. Reconfiguration de l’échangeur 325 (route du Président-Kennedy) ;
  5. Accélération des échéanciers de réalisation pour le réaménagement de l’échangeur 305 (route Lagueux) ;
  6. Aménagement de la route Marie-Victorin (132) en boulevard urbain, à partir de la rue Jérôme-Demers jusqu’à la route des Rivières (116) ;
  7. Aménagement de la route des Rivières (116) en boulevard urbain et reconfiguration des accès aux ponts de Québec et Pierre-Laporte ;
  8. Amélioration de la sortie 314 dans le secteur Charny, incluant la traversée actuelle du viaduc au-dessus de l’autoroute 20, et ajout d’une nouvelle bretelle aérienne de sortie en direction ouest au-dessus de l’autoroute 20 (à proximité du Costco) ;
  9. Prolongement du boulevard Étienne-Dallaire, à partir de la route du Président-Kennedy jusqu’au chemin des Îles, et reconfiguration de l’échangeur 321 (chemin des Îles) ;
  10. Élargissement à quatre voies de la route Monseigneur-Bourget. 

« Les propositions élaborées par la Ville sont le résultat d’un travail d’équipe, afin de s’assurer d’un impact maximal sur la congestion actuelle sur notre territoire », a ajouté Mario Fortier, membre du comité exécutif, responsable des travaux publics, du génie et des infrastructures et membre de la cellule d’interventions prioritaires.

De plus, la Ville de Lévis a insisté sur la nécessité du réaménagement des axes routiers à la tête des ponts sur lequel planche actuellement le ministère. La Ville de Lévis souhaite que le schéma directeur intègre les améliorations et les aménagements nécessaires à apporter du côté de Lévis pour faciliter et optimiser la fluidité de la circulation.

« Nous travaillons activement avec le ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports pour assurer la réalisation de ces projets et établir un plan d’action et des échéanciers précis. Nous comptons sur le gouvernement pour en assurer la réalisation dans les meilleurs délais. Chaque heure de pointe nous rappelle que le statu quo n’est pas une option », a conclu monsieur Lehouillier.

Une journée dans la vie d’un citoyen
La Ville de Lévis souhaite améliorer son service à la clientèle. La population est invitée à contribuer au projet Une journée dans la vie d’un citoyen en partageant ses commentaires ou suggestions au ville.levis.qc.ca. Pour en savoir plus sur la Ville de Lévis, consultez le ville.levis.qc.ca et le fil Twitter officiel de la Ville à l’adresse twitter.com/villedelevis.   

Annexe 1 : undefinedTableau détaillé des dix projets pour décongestionner Lévis

Annexe 2 : undefinedTravaux projetés des projets

- 30 -

Source :
Direction des communications et du service à la clientèle
418 835-8288 

Information :
Zoé Couture, attachée de presse
Bureau de la mairie
Cellulaire : 418 998-7851