Congestion routière - Lévis passe à l’action par le prolongement de la rue Saint-Omer

Le Communiqué

Lévis, le 5 octobre 2016. – Le maire de Lévis, monsieur Gilles Lehouillier, a annoncé aujourd’hui que la Ville allait passer rapidement à l’action pour décongestionner les entrées et les sorties sur son territoire. Concrètement, le maire a donné le coup d’envoi au prolongement des rues Saint-Omer et Wilfrid-Carrier. Ainsi, jusqu’en 2020, 26 M$ seront injectés dans la réalisation de ce projet, dont une partie sera assumée par des taxes de secteurs. Pour l’occasion, le maire de Lévis était accompagné de monsieur Serge Côté, conseiller municipal et président de l’arrondissement  Desjardins. 

« La congestion routière est le problème numéro 1 identifié par les citoyennes et les citoyens de Lévis. Dans cette perspective, nous avons donc demandé le 14 septembre dernier au ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports, monsieur Laurent Lessard, la création d’une cellule d’interventions prioritaires afin d’améliorer à très court terme la fluidité de la circulation, principalement dans les entrées et les sorties de la ville », a déclaré monsieur Gilles Lehouillier, maire de Lévis. 

Nécessité d’un nouveau viaduc au-dessus de l’autoroute 20
Le maire de Lévis a indiqué par la même occasion qu’il est urgent que le ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports complète les études pour la réalisation d’un nouveau viaduc reliant directement la rue Saint-Omer à l’autoroute 20, ce qui permettra de désengorger l’entrée de l’échangeur Président-Kennedy (échangeur 325). 

« Notre objectif est de donner la meilleure qualité de vie aux résidentes et résidents du territoire tout en se donnant les moyens de continuer le développement dynamique de notre ville. Avec le prolongement de la rue Saint-Omer, nous enlèverons beaucoup de pression sur le réseau de ce secteur névralgique puisque, tous les jours, plus de 25 000 personnes utilisent le seul échangeur disponible pour accéder au centre-ville de Lévis, ce qui transforme l’autoroute 20 en une immense file d’attente avec des refoulements jusqu’au secteur Saint-Romuald, tous les matins et tous les soirs pour le retour à la maison », a ajouté le maire de Lévis. 

Travaux réalisés en trois phases : automne 2016 à automne 2019
Le projet du prolongement de la rue Saint-Omer sera divisé en trois phases. La première phase des travaux sera échelonnée en deux temps afin de permettre l’installation de l’aqueduc (automne 2016), l’élargissement du tronçon actuel entre le boulevard Guillaume-Couture et le futur boulevard Étienne-Dallaire (2017-2018). La deuxième phase assurera le prolongement du tronçon de la rue Saint-Omer, entre le futur boulevard Étienne-Dallaire et la rue Wilfrid-Carrier. Simultanément, la rue Wilfrid-Carrier sera reconfigurée à 4 voies (2018-2019). Enfin, la réfection de la rue des Moissons est prévue lors de la troisième phase des travaux (automne 2019). 

Dans un souci de transparence et d’information citoyenne, une séance de consultation s’est tenue en janvier dernier auprès des gens d’affaires, des résidentes et résidents de ce secteur. De plus, le processus d’évaluation environnementale auprès du Ministère du Développement durable, Environnement et Lutte contre les changements climatiques est présentement en cours. 

Prolongement du boulevard Étienne-Dallaire
Le prolongement du boulevard Étienne-Dallaire est réalisé dans le cadre d’un important projet de développement résidentiel et commercial dans le pôle structurant Desjardins. Le prolongement du boulevard Étienne-Dallaire jusqu’au prolongement de Saint-Omer permettra de désengorger le boulevard Alphonse-Desjardins, tout en engendrant d’importantes retombées économiques provenant du développement urbain limitrophe. La participation financière de la Ville pour les travaux de surdimensionnement est évaluée à environ 1,2 M$. 

Le prolongement du boulevard Étienne-Dallaire s’est amorcé au printemps 2016 par une première phase terminée en juin dernier. Les travaux de cette phase correspondent à l’établissement d’un boulevard à quatre voies, avec terre-plein central et piste cyclable. D’une longueur d’environ 450 mètres, cette phase est comprise entre le prolongement de Saint-Omer et la rue Berlioz. La deuxième phase prévue entre la rue Berlioz et le boulevard Étienne-Dallaire près de l’UQAR aura lieu en 2017 et sera aussi d’une longueur de 450 mètres.

Des retombées significatives
« Lévis connaît une croissance incroyable et nous souhaitons continuer de favoriser les projets de développement dans l’est de la Ville. Au terme de ce projet, c’est tout l’accès à une zone névralgique pour sa vitalité commerciale et économique qui sera grandement facilité », a ajouté monsieur Serge Côté, président de l’arrondissement Desjardins.

Ce projet aura également des retombées économiques importantes puisqu’il permettra le développement le long de l’axe routier et améliora l’accès au centre-ville, où des milliers de travailleuses et travailleurs se rendent chaque jour afin de se rendre à l’UQAR, au quartier Miscéo, au Centre de congrès, aux Galeries Chagnon, etc. Le prolongement de Saint-Omer permettra aussi à la nombreuse clientèle d’accéder plus facilement à l’Hôtel-Dieu de Lévis et au futur centre régional intégré de cancérologie (CRIC). 

Notons que présentement, la route du Président-Kennedy est le seul accès d’importance entre l’autoroute 20 et le secteur Desjardins. 

Une journée dans la vie d’un citoyen
La Ville de Lévis souhaite améliorer son service à la clientèle. La population est invitée à contribuer au projet Une journée dans la vie d’un citoyen en partageant ses commentaires ou suggestions au ville.levis.qc.ca. Pour en savoir plus sur la Ville de Lévis, consultez le ville.levis.qc.ca et le fil Twitter officiel de la Ville à l’adresse twitter.com/villedelevis.   

- 30 -

Source :
Direction des communications et du service à la clientèle
418 835-8288

Information :
Zoé Couture, attachée de presse
Bureau de la mairie
Cellulaire : 418 998-7851