Hausse de taxes moyenne de 2,1%, priorités services à la population et appui au développement

Lévis, le 16 décembre 2019 – La Ville de Lévis a présenté aujourd’hui son budget pour l’année 2020 totalisant 304,9 M$. Afin d’assurer la pérennité de ses infrastructures et de faire face aux défis liés à sa croissance, tout en améliorant le niveau de la qualité de vie sur son territoire, une hausse de taxes moyenne de 2,1 % est répartie équitablement entre les secteurs résidentiels, commerciaux et industriels. Cette hausse correspond à l’inflation annoncée en 2020 par plusieurs institutions financières.

La hausse moyenne annoncée aujourd’hui inclut l’ensemble des taux fonciers, à savoir : la taxe foncière générale, la comptabilisation des dettes des anciennes villes et les tarifs liés à l’eau, à la gestion des déchets et à l’assainissement.

« Le budget présenté aujourd’hui est responsable et axé sur l’amélioration des services à la population et sur nos défis de croissance. Grâce à nos efforts d’optimisation et à la collaboration de notre personnel, nous améliorons la qualité des services offerts aux citoyennes et aux citoyens ainsi qu’aux entreprises lévisiennes : une augmentation des heures d’ouverture de nos bureaux pour s’adapter aux horaires des citoyens, une démocratisation de l’accès à nos équipements sportifs, un meilleur soutien aux entreprises et la mise en place d’un plan d’action pour l’innovation et le développement industriel en sont quelques exemples », a souligné le maire de Lévis, monsieur Gilles Lehouillier.

« Ce budget démontre que Lévis est l’une des villes les plus efficientes du Québec. En comparaison avec les autres grandes villes, nos dépenses sur la richesse foncière uniformisée ainsi que par unité d’évaluation sont les plus basses (Tableaux 1 et 2 - Voir annexe ici-bas). De plus, Lévis fait encore une fois bonne figure et occupe toujours le premier rang au chapitre de la croissance de sa richesse foncière », a précisé monsieur Clément Genest, conseiller municipal et président du Comité des finances.

Des services municipaux plus accessibles
Grâce à l’excellente collaboration du personnel de la Ville, l’administration lévisienne offrira une meilleure amplitude des horaires pour la desserte des services offerts aux citoyennes et aux citoyens. Cette offre de service bonifiée se traduira par des heures d’ouverture ajustées ou prolongées de 8 h à 17 h dès le 6 janvier prochain, entre autres pour le Centre de service à la clientèle de la Ville et pour les services reliés à la taxation, à l’évaluation, aux permis et à l’utilisation de l’écocentre.

Des efforts significatifs en paiement comptant
Premier fait significatif de ce budget, la Ville augmente substantiellement la part de paiement comptant dans le cadre de son Programme triennal d’immobilisations (PTI). Entre 2014 et 2020, les sommes consacrées au paiement comptant passent de 400 000 $ à 6 M$ par année. Ce geste concret représente une valeur de 2,5 % sur le compte de taxes des contribuables et la Ville entend poursuivre cette tendance au cours des prochaines années. 

La forte croissance de la Ville se maintient
Encore une fois cette année, l’attractivité de la Ville ne se dément pas puisque la valeur des permis de construction émis dans les secteurs résidentiels, commerciaux et industriels a atteint, au 30 novembre 2019, un niveau record de 429 M$ (Tableau 4  - Voir annexe ici-bas). Ce cumulatif inégalé surpasse le record de 2016 qui était de 428 M$ pour l’année entière. Cette augmentation du rythme de la richesse foncière se poursuivra en 2020 et permet d’anticiper des revenus additionnels évalués à 5,2 M$, soit 1,2 M$ de plus qu’en 2019.

Un nouveau pacte fiscal
À l’instar des autres grandes villes, la Ville de Lévis réclamait le retour de 1 % sur la taxe de vente du Québec. Ce retour de 1 % représente une source importante de revenus pour la Ville. Non seulement il permettra de maintenir le cap pour le paiement comptant de nos immobilisations, mais il assurera aussi le financement de grands projets d’infrastructures, dont l’édifice multifonctionnel abritant la centrale de police, la cour municipale et les services juridiques.

Effectivement, le transfert de la croissance des revenus générés par un point de pourcentage de la taxe de vente du Québec (TVQ) à la Ville représente une somme de 1,2 M$ pour 2020. Cette nouvelle source de revenus augmentera graduellement dans les prochaines années pour atteindre 4 M$ en 2024.

Une démocratisation de l’accès aux installations sportives
Avec le nouveau Complexe aquatique multifonctionnel du secteur Saint-Nicolas, la Ville améliorera significativement l’accès aux équipements sportifs à la population en plus de doubler l’offre aquatique pour l’ensemble des bassins à Lévis. L’ouverture de ce nouveau complexe générera de nouvelles heures de bains libres et augmentera également les heures d’accès à la population à l’Aquaréna Léo-Paul-Bédard de Charny, à la piscine du Cégep de Lévis-Lauzon et à la piscine Pierre-Létourneau de Lévis. De la même manière, l’ajout d’une nouvelle glace à l’Aréna de Lévis, planifié dans le Programme triennal d’immobilisations (3.4 Mo), offrira aussi de meilleures plages horaires pour le patinage libre à des heures qui conviennent davantage à la population.

Une croissance au service de la populationPar ailleurs, la croissance de la ville, combinée aux nouveaux revenus et aux efforts d’optimisation des dépenses des sept dernières années, permet de bonifier substantiellement l’appui au développement économique et l’amélioration de la qualité de vie. Effectivement, les efforts d’optimisation ont généré une réduction cumulative des dépenses s’élevant à 39 M$ depuis 2013. Par ailleurs, la proportion du budget consacrée à la masse salariale est passée de 46,1 % à 44,9 %, et ce, malgré l’ajout de nouveaux services à la population, notamment :

  • la mise en service du Complexe aquatique multifonctionnel dans le secteur de Saint-Nicolas;
  • la création du Guichet unique Action main-d’œuvre Lévis et l'appui à l’immigration pour les entreprises;
  • la mise en place d’un plan d’action pour l’innovation et le développement industriel;
  • la mise en œuvre du plan d’action pour l’agrile du frêne;
  • le déploiement du programme Expérience client et amélioration du service à la clientèle;
  • l’ajout de ressources à la Direction des technologies de l’information;
  • la mise en place d’une équipe supplémentaire pour la gestion des aqueducs et des égouts. 

Un appui au développement communautaire
En plus de la somme de 3,1 M$ prévue au budget en appui au développement communautaire, la Ville prévoit un montant additionnel de 200 000 $ pour appuyer les travaux de la commission consultative chargée de la mise en œuvre de la Politique de développement social et communautaire. Récemment, la Ville de Lévis a également annoncé le programme Accès-transport Lévis qui offrira, à compter d’avril prochain, des gratuités et une tarification réduite favorisant l’utilisation du transport en commun pour les personnes en situation de vulnérabilité. Enfin, au cours de l’année 2020, la Ville annoncera sa nouvelle stratégie pour l’accès aux logements abordables.

Un plan de gestion de la dette pour les 10 prochaines années
Pour assurer la gestion de sa dette, la Ville de Lévis s’est dotée d’un plan d’action pour les 10 prochaines années. En 2020, le service de la dette (capital et intérêts) s’élèvera à 60,9 M$, soit une hausse de 4,8 M$. Cette variation est composée de l’augmentation de 3,4 M$ en remboursement de capital et de 1,4 M$ en intérêt. Précisons que la dette totale consolidée de la Ville se chiffrait à 459 M$ au 31 décembre 2018 sur un actif de 1,1 G$ (Tableau 5 - Voir annexe ici-bas). L’endettement à long terme sur la richesse foncière uniformisée (RFU) demeure le plus faible parmi les cinq villes comparables du Québec (Tableau 6). Pour bien comprendre ce positionnement, prenons l’exemple d’une maison unifamiliale dont la valeur est de 240 000 $ : l’hypothèque pour la Ville se chiffrerait alors à 100 000 $.

La Ville respecte également les trois ratios de sa politique de gestion de la dette :

  • endettement sur la RFU : 2,51 % au 31 décembre 2018 (sous la moyenne des cinq villes québécoises comparables de moins de 200 000 habitants, qui est de 3,08 %);
  • endettement par unité d’évaluation : 7 963 $ au 31 décembre 2018 (sous la moyenne des cinq villes québécoises comparables de moins de 200 000 habitants, qui est de 8 811 $);
  • ratio du service de dette sur le budget de 20 %, ne dépassant pas la barre des 20 %.

Une richesse foncière enviable
Monsieur Clément Genest, président du Comité des finances de la Ville de Lévis, a également fait ressortir que la croissance de la richesse foncière uniformisée de la Ville entre 2012 et 2019 a atteint 36,3 %, soit la plus forte croissance des 10 grandes villes (Tableau 3 - Voir annexe ici-bas). Enfin, le ratio de dépenses de la Ville de Lévis par chaque 100 $ de richesse foncière uniformisée est le plus faible des 10 grandes villes, soit 1,60 $ (Tableau 2). Cette richesse atteint en 2019 18,6 G$.

Maintien du paiement du compte de taxes en 12 versements sans intérêt
Tout comme elle s’est engagée à le faire, la Ville maintient une mesure unique au Québec, soit la possibilité de payer, sans frais ni intérêt, son compte de taxes municipales en 12 versements égaux. D’ailleurs, 95 % des contribuables ont bénéficié de cette mesure.

Un personnel efficace et engagé
La Ville de Lévis se démarque grâce à l’engagement exceptionnel des membres de son personnel. En comparaison avec la moyenne des grandes villes québécoises de plus de 100 000 habitants, elle compte 8,83 employés par 1 000 habitants alors que la moyenne s’élève à 10,38 employés, soit 15 % de plus qu’à Lévis. Des données qui témoignent de l’efficience du personnel de la Ville, à la plus grande satisfaction de la population lévisienne.

En terminant, le maire a tenu à féliciter les membres du Comité des finances, la Direction générale de la Ville, la Direction des finances et l’ensemble du personnel pour leur contribution significative au développement harmonieux de la Ville. 

Annexe 

Une journée dans la vie d’un citoyen
La population est toujours invitée à contribuer au projet Une journée dans la vie d’un citoyen en partageant ses commentaires ou suggestions au ville.levis.qc.ca. Pour en savoir plus sur la Ville de Lévis, consultez le ville.levis.qc.ca et le fil Twitter undefinedtwitter.com/VilledeLevis

– 30 – 

Source :
Direction des communications
2303, chemin du Fleuve, Lévis 

Information :
Citoyens :   418 839-2002
Médias :      418 835-8288 

Information :
Geneviève Côté, attachée de presse
Bureau de la mairie 418 835-4960, poste 8240

Branchez-vous sur Lévis!

Avis par courriel

Abonnez-vous à Info-Lévis et recevez des actualités liées à vos champs d'intérêt.
Info-Lévis

Participation citoyenne en ligne
Participez à l’amélioration de votre ville en partageant un commentaire ou une suggestion.
Une journée dans la vie d'un citoyen

Avis lors de situations urgentes 
Inscrivez-vous et soyez avisé par téléphone ou texto lors d’un événement qui requiert une intervention d’urgence.
Service d'alerte automatisé

Comment s’est passée votre visite?

Comment s’est passée votre visite?

  • Bien que tous les commentaires soient considérés, nous n'effecturons aucun suivi sur ceux-ci.