Lévis se donne la marge de manœuvre nécessaire pour renflouer ses réserves

Lévis, le 9 novembre 2020 – Grâce à sa gestion rigoureuse et responsable, la Ville de Lévis annonce aujourd’hui un excédent de l’ordre 11,9 M$ pour l’année 2020. À cet excédent anticipé s’ajoute une somme de 12,5 M$ provenant d’une aide financière gouvernementale visant à atténuer les impacts de la pandémie sur les finances municipales. Ainsi, l’excédent total de 24,4 M$ correspond à 8 % de notre budget annuel de 305 M$.

« La saine gestion de nos finances au cours des dernières années nous permet aujourd’hui de disposer d’une marge de manœuvre fort intéressante. Nous pouvons déjà avancer qu’elle sera prioritairement utilisée à renflouer certaines réserves financières. En tête de liste, le renflouement de la réserve financière pour le développement du territoire nous permettra de faire des acquisitions stratégiques pour le développement de projets industriels, commerciaux et d’économie sociale », mentionne monsieur Gilles Lehouillier, maire de Lévis.

« Cette nouvelle marge de manœuvre offre également l’opportunité d’améliorer la qualité de vie de nos concitoyens et de nos concitoyennes, notamment par la mise à niveau de nos équipements de loisir, l’aménagement de nos grands parcs urbains et la mise en œuvre de notre plan d’action sur la mobilité durable dont le déploiement d’un réseau de transport alternatif. Nous sommes vraiment dans une nouvelle ère dans la gestion de nos finances municipales. Et nous commençons à récolter les fruits de notre stratégie de développement résidentiel, commercial et industriel », poursuit-il.

Une gestion serrée des dépenses
Dès le début de la pandémie, la Ville s’est donné comme audacieux défi de conserver l’équilibre budgétaire pour l’année 2020, sans toutefois connaître la volonté du gouvernement d’apporter une aide financière aux municipalités. La synergie des actions entre le conseil municipal, la cellule stratégique mise en place pendant la pandémie et l’ensemble du personnel de la Ville a créé des conditions gagnantes. Concrètement, les efforts d’optimisation ont généré des économies globales de 10,8 M$, permettant ainsi d’absorber l’impact financier défavorable de 5,9 M$ lié à la pandémie.

Lévis récolte les fruits de sa vigoureuse croissance
Au chapitre des revenus, Lévis continue de bénéficier des fruits de sa vigoureuse relance économique. En effet, au chapitre des droits de mutation, la Ville de Lévis comptabilise des revenus additionnels de 4 M$. De plus, les nouveaux revenus liés à la croissance et évalués à 5,2 M$ dans le cadre budgétaire 2020 atteignent finalement 7,3 M$. La Ville commence à récolter les fruits de sa croissance et des efforts de l’ensemble de son personnel pour y parvenir, avec notamment la mise en place de son Bureau de projets en 2015.

Stratégie de développement résidentiel, commercial et industriel : un sommet historique dans la valeur des permis de construction
Aussi, malgré la pandémie, le montant des permis de construction a atteint un sommet historique de 478 M$ en date du 31 octobre 2020, dépassant déjà l’année record 2019 avec 443 M$ de permis émis. Concrètement, 1 736 unités de logement ont fait l’objet de demandes formelles de permis. Cette croissance permet d’anticiper un programme triennal d’immobilisations qui offrira aux citoyens et citoyennes davantage de projets directement liés à leur qualité de vie. Les effets positifs de cette croissance permettront à la Ville non seulement de renflouer ses réserves et de payer de plus en plus comptant ses immobilisations, mais également d’augmenter la mobilité durable, notamment au niveau du transport en commun, et d’améliorer la qualité de vie de la population par l’ajout d’équipements.

Détail des revenus moindres sur les finances de la Ville
Les revenus moindres découlant de la pandémie sont de l’ordre de 2,9 M$. La baisse des revenus liée aux constats d’infraction, aux inscriptions aux camps de jour ainsi qu’au congé d’intérêt de 6,5 mois, octroyé afin d’aider les contribuables, en est la cause. De plus, afin de garantir une desserte de service de qualité, toujours dans le respect des mesures sanitaires, Lévis a dû augmenter ses dépenses de 3 M$, notamment pour les services reliés à la sécurité publique, aux camps de jour et à l’adaptation des bâtiments et équipements municipaux. Une attention particulière a également été accordée aux organismes communautaires avec la création d’un fonds de solidarité de 500 000 $. Enfin, un support concret a également été apporté aux entreprises avec la création de programmes de relance économique et d’aide financière ainsi que par le lancement d’une campagne d’achat local.

« Bien que nous vivions présentement la deuxième vague de la pandémie, nous sommes en mesure de bien servir la population lévisienne, et ce, grâce à notre gestion rigoureuse des dépenses publiques. Comme l’aide financière gouvernementale de 12,5 M$ sera versée pour les années 2020 et 2021, nous l’utiliserons également pour continuer d’atténuer les impacts financiers passés et futurs liés à la pandémie. Le comité des finances fera des recommandations pour l’utilisation stratégique de l’aide gouvernementale qui seront communiquées lors de l’adoption du budget 2021 le 14 décembre prochain », avance monsieur Clément Genest, président du comité des finances.

« L’aide financière du gouvernement démontre hors de tout doute son engagement sans précédent à permettre à l’ensemble des municipalités de réduire les impacts de la pandémie sur les finances des municipalités. Cette aide permettra d’éviter des hausses de taxes municipales significatives pour les citoyens et les entreprises, et protégera les services qui leur seront offerts ».

Transport en commun : excellente collaboration du gouvernement du Québec
Comme toutes les sociétés de transport, la pandémie s’est traduite par des pertes significatives de revenus en plus des dépenses additionnelles engendrées par les mesures sanitaires mises en place. Cette crise, sans précédent, rend précaire la situation financière des organismes de transport collectif et adapté. Heureusement, le gouvernement du Québec a offert une aide financière par le biais de son Programme d’aide d’urgence au transport collectif des personnes afin de pallier les pertes de revenus tarifaires et aux dépenses supplémentaires résultant de la pandémie pour les années 2020 à 2022. Ainsi, la Société de transport de Lévis devrait dégager un léger surplus pour l’année 2020.

Lévis à l’avant-garde avec le paiement des taxes en 12 versements sans frais ni intérêt
Après l’annonce en mars dernier d’un congé d’intérêt sur le paiement des taxes municipales jusqu’au 30 septembre, la Ville a salué le fait que 89 % des contribuables respectaient quand même les dates d’échéance pour le paiement des taxes jusqu’à la fin du mois d’août. En septembre, la Ville a constaté un taux d’encaissement de 120 %, ce qui démontre que plusieurs contribuables ont profité de leurs liquidités pendant cette période et qu’ils en ont gardées suffisamment pour mettre à jour leur dossier pour ne pas payer d’intérêt.

- 30 -


Source :
Direction des communications
2303, chemin du Fleuve, Lévis

Information :
Citoyens : 418 839-2002 | Médias : 418 835-8288

Information :
Félix Masson, directeur adjoint du cabinet et responsable des relations médias
Bureau de la mairie, 418 835-4960, poste 8240

Branchez-vous sur Lévis!

Avis par courriel

Abonnez-vous à Info-Lévis et recevez des actualités liées à vos champs d'intérêt.
Info-Lévis

Participation citoyenne en ligne
Participez à l’amélioration de votre ville en partageant un commentaire ou une suggestion.
Une journée dans la vie d'un citoyen

Avis lors de situations urgentes 
Inscrivez-vous et soyez avisé par téléphone ou texto lors d’un événement qui requiert une intervention d’urgence.
Service d'alerte automatisé

Comment s’est passée votre visite?

Comment s’est passée votre visite?

  • Bien que tous les commentaires soient considérés, nous n'effecturons aucun suivi sur ceux-ci.