Aérodrome de Pintendre, tolérance zéro pendant l'attente de la décision de la Cour suprême

Lévis, le 8 avril 2019 – « C’est tolérance zéro ! Je l’ai fait savoir dans le passé et je le répète aujourd’hui : la Ville de Lévis exige un arrêt complet des activités illégales sur le terrain de l’aérodrome de Pintendre. Tout comme la Ville, les élus de tous les paliers de gouvernement doivent témoigner leur soutien aux citoyens du secteur en défendant la compétence des municipalités à réglementer les usages nuisibles, tel le parachutisme, sur leur territoire », a lancé le maire de Lévis, monsieur Gilles Lehouillier. 

Cette sortie publique du maire Lehouillier fait suite à une correspondance reçue de la part de Parachutisme Atmosphair inc. confirmant sa volonté de déménager ses activités à l’aérodrome de Pintendre. 

Irresponsabilité et non-respect
« Il est pour le moins hasardeux de vouloir entreprendre des activités de parachutisme sur un immeuble présentement en litige. Je rappelle que la réglementation municipale est jugée valide jusqu’à jugement final. Nous souhaitons ardemment que l’entreprise en question assume ses responsabilités dans ce dossier », a ajouté le maire. À ce propos, on se rappellera que le dossier opposant la Ville de Lévis au propriétaire de l’aérodrome de Pintendre est présentement à l’étude à la Cour suprême du Canada. 

Affirmant qu’il a toujours travaillé dans l’intérêt des citoyens du secteur de Pintendre afin de faire respecter la réglementation municipale, le maire de Lévis a fait récemment suivre une lettre au ministre des Transports, au ministre des Affaires intergouvernementales et aux députés concernés. « Je leur demande de préserver la cohabitation des compétences municipales, provinciales et fédérales, et de défendre ainsi la compétence des municipalités à réglementer les usages sur leur territoire en matière de parachutisme. La Ville ne remet pas en doute la compétence fédérale en matière d’aéronautique. Toutefois, l’usage doit demeurer de compétence municipale », soutient le maire. Il rappelle d’ailleurs à ce propos qu’une résolution du conseil de la Ville, demandant à la ministre des Transports du Canada d’intervenir en ce sens, a été adoptée en juillet 2015 (CV 2015-06-59) et transmise aux ministres fédéraux concernés.

Plaintes et constats d’infraction
Le nombre élevé de décollages et d’atterrissages ainsi que le bruit généré par l’usage de parachutisme à l’aérodrome de Pintendre provoquent l’irritation de nombreux propriétaires avoisinants. D’ailleurs, plusieurs plaintes ont été enregistrées au cours des dernières années concernant les désagréments occasionnés par les activités de parachutisme. Cette situation est déplorable et résulte du non-respect de certains règlements municipaux. Plusieurs constats d’infraction ont d’ailleurs été adressés à l’aérodrome de Pintendre. La Ville de Lévis se doit donc d’intervenir et réitère qu’elle ne s’est jamais opposée à la présence d’un aérodrome dans ce secteur, mais plutôt aux activités accessoires qui, du point de vue de la Ville, ne sont pas au cœur de l’aéronautique.

- 30 -

Source :
Direction des communications 

Information :
Geneviève Côté, attachée de presse
Bureau de la mairie
418 835-4960, poste 8240

Branchez-vous sur Lévis!

Avis par courriel

Abonnez-vous à Info-Lévis et recevez des actualités liées à vos champs d'intérêt.
Info-Lévis

Participation citoyenne en ligne
Participez à l’amélioration de votre ville en partageant un commentaire ou une suggestion.
Une journée dans la vie d'un citoyen

Avis lors de situations urgentes 
Inscrivez-vous et soyez avisé par téléphone ou texto lors d’un événement qui requiert une intervention d’urgence.
Service d'alerte automatisé

Comment s’est passée votre visite?

Comment s’est passée votre visite?

  • Bien que tous les commentaires soient considérés, nous n'effecturons aucun suivi sur ceux-ci.