Hausse de taxes moyenne de 2,8 %: Lévis maintient une taxation parmi les plus faibles au Québec

Le Communiqué

Lévis, le 19 décembre 2017. – La Ville de Lévis a annoncé hier une hausse moyenne de taxes de 2,8 %. En plus de l’inflation, différents facteurs viennent expliquer cette hausse de taxe. D’une part, la marge de manœuvre de la Ville est limitée en raison du coût des services qui est le plus faible parmi les dix grandes villes au Québec. D’autre part, la Ville se doit de bonifier ses infrastructures et de continuer à résorber le déficit d’entretien des infrastructures existantes.

Malgré cette hausse, la charge fiscale moyenne de la Ville de Lévis demeure la troisième plus faible de l’ensemble des dix grandes villes au Québec. Pour conserver ce rang, la Ville a poursuivi les efforts d’optimisation de ses revenus et effectué un exercice rigoureux de réduction des dépenses anticipées atteignant 34 M$ au cours des cinq dernières années. La Ville, en pleine croissance, compte investir des sommes importantes dans ses infrastructures afin de maintenir, voire améliorer la qualité des services offerts aux Lévisiennes et aux Lévisiens.

Il est à noter que l’augmentation moyenne du compte de taxes inclut l’ensemble des taux fonciers, à savoir la taxe foncière générale, la comptabilisation des anciennes dettes, ainsi que les tarifs liés à l’eau, à la gestion des déchets et à l’assainissement.

Une charge fiscale plus faible que la moyenne
Monsieur Clément Genest, président du Comité des finances de la Ville, a précisé que la charge fiscale moyenne des Lévisiennes et Lévisiens demeure plus faible que la majorité des dix grandes villes au Québec. Selon le profil financier du ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire (MAMOT), la charge fiscale de Lévis était de 2 732 $ en 2017 alors que la moyenne des dix grandes villes était de 3 069 $, soit 12,3 % de plus qu’à Lévis.

Meilleure croissance de la richesse foncière
De 2013 à 2017, la richesse foncière uniformisée est passée de 15,1 milliards de dollars à 18,1 milliards de dollars. « Lévis continue de faire bonne figure et occupe toujours le premier rang au chapitre de la croissance de sa richesse foncière avec un taux de 20,3 % au cours des quatre dernières années, alors que la moyenne des dix grandes villes est de 16,1 % », a précisé monsieur Genest.

Meilleur ratio des dépenses sur la richesse foncière
Selon le MAMOT, les dépenses de la Ville de Lévis sur la richesse foncière uniformisée sont les plus basses parmi les dix grandes villes et se situent à 1,56 % comparativement à 2,18 % pour la moyenne. Ce ratio démontre bien que Lévis est une des villes les plus efficaces et efficientes du Québec.

Le maintien et la bonification de certains services
Le budget 2018 s’élève à 267,8 M$, ce qui représente une augmentation de 9,9 M$ par rapport au budget 2017, soit une hausse de 3,8 %. Le budget permet de maintenir et de bonifier le niveau de services aux contribuables, notamment :

  • L’ajout de 2,2  M$ au niveau de l’entretien des infrastructures;
  • Le maintien d’un budget additionnel de 300 000 $ pour la collecte des déchets une fois par semaine pendant la période estivale;
  • La bonification de l’offre de services pour les piscines extérieures;
  • La réouverture de l’aréna de Saint-Romuald afin de maintenir l’offre de services pendant les travaux à l’aréna municipal de Lévis et à l’aréna B.S.R.;
  • Une augmentation de 250 000 $ de la quote-part de la Société de transport de Lévis (STL);
  • L’accès à des logements sociaux.

Un développement économique dynamique
La Ville vise à maximiser son développement économique afin d’accroitre les revenus et, à cet égard, la stratégie de développement résidentiel, commercial et industriel a permis d’ajouter des revenus de l’ordre de 4,4 M$ provenant de l’augmentation de la richesse foncière. Ces nouveaux revenus représentent l’équivalent de 2 % sur un compte de taxes.

Encore cette année, la Ville de Lévis a délivré des permis à un rythme soutenu. Le montant des permis en date du 30 novembre 2017 s’élève à 397 M$, alors qu’à la même période en 2016 cette valeur était de 389 M$. Ainsi, nous sommes passés de 1044 unités d’habitation au 30 novembre 2016 à 1634 unités d’habitation à la même date en 2017.

Maintien du paiement du compte de taxes en 12 versements
Afin de soulager le fardeau financier des contribuables, la Ville de Lévis maintient une mesure unique au Québec, soit la possibilité de payer, sans frais ni intérêt, leur compte de taxes municipales en 12 versements égaux. D’ailleurs, près de 95 % des contribuables ont adhéré au mode de paiement électronique.

Un personnel efficace et engagé
La Ville de Lévis se démarque grâce à l’engagement exceptionnel des membres de son personnel. En comparaison avec les grandes villes québécoises de plus de 100 000 habitants, la Ville de Lévis compte 8,70 employés par 1 000 habitants, alors que la moyenne est de 10,53. Des données qui démontrent bien l’efficience du personnel de la Ville, et ce, à la plus grande satisfaction des Lévisiennes et Lévisiens qui expriment un excellent taux de satisfaction à l’égard de leurs services municipaux.

Maintien de la capacité d’action du vérificateur général
Le budget dédié au vérificateur général est passé de 345 000 $ à 500 000 $ en 2017, afin d’améliorer les pratiques de gestion au sein de la Ville. « Ce budget est reconduit en 2018, car nous souhaitons continuer à appuyer notre vérificateur général dans sa mission visant à optimiser l’utilisation des ressources financières, matérielles et humaines », a mentionné monsieur Gilles Lehouillier, maire de Lévis.

En terminant, le maire a tenu à féliciter le président du Comité des finances et des ressources humaines, monsieur Clément Genest, les membres de ce comité, le directeur général de la Ville, monsieur Simon Rousseau, le directeur des finances et trésorier de la Ville, monsieur Marcel Rodrigue, et l’ensemble du personnel de la Ville de Lévis pour leur contribution à l’élaboration du budget 2018 et au développement harmonieux de la ville.  Un remerciement spécial à monsieur Robert Maranda, qui a assumé la fonction de président du Comité des finances et des ressources humaines avec grand professionnalisme au cours des quatre dernières années.

Une journée dans la vie d’un citoyen
La population est toujours invitée à contribuer au projet Une journée dans la vie d’un citoyen en partageant ses commentaires ou suggestions au ville.levis.qc.ca. Pour en savoir plus sur la Ville de Lévis, consultez le ville.levis.qc.ca et le fil Twitter undefinedtwitter.com/VilledeLevis. Pour tout savoir sur le Quai Paquet, visitez le undefinedquaipaquetlevis.com

- 30 –

Source :
Direction des communications et du service à la clientèle
418 835-8288 

Information :
Geneviève Côté, attachée de presse
Bureau de la mairie
Cellulaire : 418 808-1874