Lévis se dotera d’un plan financier mesurable à long terme

Lévis, le 27 janvier 2022 – Dans le but de maintenir une gestion rigoureuse des finances municipales et de respecter l’engagement de se doter d’un plan financier mesurable à long terme, le maire de Lévis, monsieur Gilles Lehouillier, annonce aujourd’hui les termes du nouveau mandat qui sera confié au Comité des finances sous la présidence de madame Isabelle Demers, conseillère municipale du quartier Villieu.

Dans la continuité des actions de modernisation de l’approche fiscale effectuées au cours des dernières années, et en vue de maintenir Lévis en tête de liste des grandes villes les moins taxées au Québec, le Comité des finances se voit confier un mandat redéfini. Ce mandat consiste en la préparation d’un plan financier intégré, incluant notamment une politique de gestion de la dette à long terme, une politique de gestion des excédents accumulés, une politique de gestion des actifs ainsi qu’une diversification des revenus. Cette nouvelle démarche inclura également des mécanismes de reddition de comptes sur l’analyse des états financiers.

« Au cours des dernières années, la Ville s’est dotée d’orientations budgétaires lui permettant de maintenir Lévis dans le peloton de tête des grandes villes les moins taxées au Québec. Le mandat confié aujourd’hui au Comité des finances intègre pour la première fois de nouvelles variables interreliées dont la gestion de la dette, les excédents accumulés et les actifs. Fort de la nomination d’une nouvelle directrice à la Direction des finances de la Ville, le Comité des finances innovera et poursuivra la modernisation des pratiques en matière de fiscalité municipale », a déclaré le maire de Lévis, monsieur Gilles Lehouillier.

« Je suis fière du nouveau mandat qui m’est confié aujourd’hui et qui nous offre l’opportunité d’ajouter de nouveaux indicateurs à notre coffre à outils financier. Notre mandat touchera entre autres la dette sur les recettes totales, le paiement comptant d’immobilisations, l’occasion d’optimiser la gestion de la dette, la pérennité et l’entretien de nos actifs, la confirmation de cibles d’emprunt pour une période minimale de dix ans et la diversification des revenus », a indiqué la conseillère municipale du quartier Villieu et présidente du Comité des finances, madame Isabelle Demers.

La fiscalité à Lévis : les innovations des dernières années 
Au cours des dernières années, la Ville de Lévis s’est donné des orientations claires sur sa stratégie financière visant à :

  • atteindre la cible de 20 M$ en paiement comptant d’ici 2024;
  • affecter une bonne partie des nouveaux revenus de la croissance économique au développement d’équipements liés à la qualité de vie et au renflouement des réserves financières permettant d’éviter des fluctuations dans la taxation municipale (par exemple, les réserves financières pour le déneigement et le développement économique);
  • poursuivre une vigoureuse politique de gestion de la dette pour maintenir un niveau d'endettement sous la moyenne des grandes villes québécoises comparables, soit :

    • maintenir un endettement sur la richesse foncière uniformisée sous la moyenne des villes québécoises comparables;
    • maintenir un endettement par unité d’évaluation sous la moyenne des villes québécoises comparables;
    • maintenir un ratio du service de la dette sur le budget ne dépassant pas la barre des 20 %.

  • plafonner les emprunts nets de la Ville pour les quatre prochaines années afin de stabiliser et diminuer l’endettement net total à long terme, et ce, à compter de 2027;
  • maintenir l’étalement du paiement des taxes sur douze mois sans frais ni intérêt.

Les résultats obtenus lors des dernières années montrent que l’endettement de la Ville de Lévis est bien contrôlé. En comparant Lévis à une maison d’une valeur de 290 000 $ : toute proportion gardée, c’est comme si la Ville avait une dette de 116 810 $ sur la valeur de cette maison.

Une nouvelle mission stimulante pour la Direction des finances
Le maire de Lévis et la présidente du Comité des finances ont tenu à souligner le grand enthousiasme de la Direction générale et de la Direction des finances dans la réalisation de ce nouveau mandat qui vise à actualiser le cadre de gestion financière de la Ville tout en maintenant Lévis au premier rang du palmarès du plus faible taux global de taxation parmi les cinq grandes villes comparables.

« Nous avons la conviction que la qualité de vie de la population passe aussi par une saine gestion des fonds publics. Lévis a le plus bas taux global de taxation des cinq grandes villes comparables au Québec. Nous souhaitons maintenir cette position enviable et attractive, en plus de nous hisser sur de nouveaux podiums face aux autres grandes villes de la province », a conclu le maire de Lévis, monsieur Gilles Lehouillier.

Faits saillants :

  • Nouveau mandat pour le Comité des finances : gestion de la dette à long terme, gestion des excédents accumulés, gestion des actifs et diversification des revenus.
  • Atteinte de la cible de 20 M$ en paiement comptant d’ici 2024.
  • Lévis possède le plus bas taux global de taxation parmi les grandes villes du Québec.


- 30 -

Source :
Direction des communications, 2303, chemin du Fleuve, Lévis

Information :
Par téléphone : 311, Extérieur de Lévis : 418 839-2002 | Médias : 418 835-8288

Information :
Samuel Lafontaine, attaché de presse, Bureau de la mairie, 581 993-7025

 

Branchez-vous sur Lévis!

Avis par courriel
Abonnez-vous à Info-Lévis et recevez des actualités liées à vos champs d'intérêt.
Info-Lévis

Participation citoyenne en ligne
Participez à l’amélioration de votre ville en partageant un commentaire ou une suggestion.
Une journée dans la vie d'un citoyen

Avis lors de situations urgentes 
Soyez avisé par téléphone ou texto d’un événement qui requiert une intervention d’urgence.
Service d'alerte automatisé

Comment s’est passée votre visite?

Comment s’est passée votre visite?

  • Bien que tous les commentaires soient considérés, nous n'effectuerons aucun suivi sur ceux-ci.